L’arepa

VERSION FRANCAISE (VERSIÓN ESPAÑOLA ABAJO)

L’Arepa : Un accompagnement indispensable dans le nord de l’Amérique du Sud

L’Arepa, de forme ronde et plane à base de farine de maïs, accompagne les plats quotidiens en Colombie et au Venezuela. Ses origines remontent aux tribus indigènes originaires de l’Amérique du Sud et elle se présente sous forme d’innombrables recettes selon les régions et la nourriture qu’elle accompagne. Actuellement, l’arepa est considérée comme une icône culturelle partagée par ces nations.

Le contexte culturel :

Les arepas tirent leurs origines dans les coutumes alimentaires des tribus qui peuplaient le nord de l’Amérique du Sud, spécifiquement le territoire de l’actuel Venezuela. Sa recette provient des Timoto-Cuicas, un peuple amérindien des Andes vénézuéliennes. Dans leur langue, actuellement éteinte, erepa signifiait « pain de maïs ». Par sa forme, l’arepa est comparable à la tortilla de maïs mexicaine, bien que son utilisation en tant qu’accompagnement soit différente, plus similaire à celle d’un morceau de pain qu’à celle d’une crêpe. Grâce à sa forte teneur en glucides, la recette d’arepas fut rapidement adoptée et adaptée par les colonisateurs espagnols et diffusée sur tout le territoire de l’ancien Vice-Royaume de Nouvelle Grenade. Les indigènes Arhuacos et Caraïbes consommaient de la cassave, une recette similaire à base de farine de manioc, laquelle a donné naissance à des variantes comme l’arepa de manioc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Arepa de blé

Forme de consommation :

De nos jours, l’arepa est un accompagnement utilisé quotidiennement pour une multitude de plats typiques en Colombie et au Venezuela. En plus de servir de base pour des plats rapides, beaucoup la considèrent comme un élément indispensable à tous les repas. La préparation de la pâte et sa cuisson (grillée sur une plaque chauffante avec ou sans beurre) se réalisent traditionnellement juste avant sa consommation. Le goût, l’aspect et la façon de consommer l’arepa dépendent du type de maïs utilisé au cours de sa préparation, de la taille et éventuellement du type de fromage ajouté, ou même de la manière d’ajouter le fromage, soit mélangé à la pâte soit en la remplissant de fromage après conception. Par exemple, dans un petit déjeuner andin typique, on sert habituellement une arepa de maïs blanc de 10 à 13 cm de diamètre et approximativement 1 cm d’épaisseur qui contient du fromage frais de vache dans sa pâte, lesquelles accompagnent une boisson à base de chocolat. Au contraire, sur la côte colombienne, on déjeune d’une arepa d’œuf, une arepa frite avec une mince couche de maïs jaune qui contient un œuf frit (l’œuf est frit à l’intérieur de l’arepa).

Arepa au fromage
Arepa au fromage

De nombreuses régions ont leur propre type d’arepa, utilisé comme un goûter ou comme un dîner léger accompagnant une boisson chaude. Par exemple, dans le département de Boyaca, il existe l’arepa boyacense, une arepa sucrée de 8 cm de diamètre et 2 cm d’épaisseur, dont la pâte contient de la farine de maïs jaune, de la farine de blé, du fromage paysan et du sucre. Dans le département de Santander se trouve l’arepa santandereana, de taille et de couleur similaire à l’arepa boyacense, mais salée, étant donné qu’à la place du fromage et du sucre, elle contient du lard haché dans sa pâte. Dans le département d’Antioquia, il existe l’arepa paisa (locale), cette arepa très fine de 5 cm de diamètre faite quasiment exclusivement de maïs blanc, avec un goût très simple qui contraste avec la forte saveur de la nourriture qu’elle accompagne, comme le chorizo ou les haricots rouges. Au centre de la Colombie, on consomme l’arepa de choclo, élaborée avec un type de maïs jaune appelé choclo ou elote et en ajoutant à la pâte du lait, du fromage râpé et du sucre. Ces dernières sont des arepas relativement grandes (de plus de 15 cm de diamètre), elles sont frites dans beaucoup de beurre et se servent farcies d’une tranche de fromage blanc, ce qui constitue un plat en soi.

Arepas_de_maíz_pilao'
Arepa de choclo

Au Venezuela s’est beaucoup développée la consommation d’arepas farcies et mangées comme nourriture rapide telle que le Kebab turco-allemand. Ces arepas, de pâte blanche et au goût simple, sont pour autant, grandes, épaisses et résistantes, et peuvent donc s’ouvrir comme un pain arabe et être remplies d’une préparation de viande de bœuf ou de poulet en sauce, avec du fromage et des grains de maïs ou aussi avec des préparations de légumes, en adéquation avec la créativité de ses cuisiniers et consommateurs.

Recette de l’arepa du petit déjeuner :

Ci-dessous, vous trouverez une recette authentique d’arepa colombienne pour une arepa moyenne utilisée pour le petit déjeuner quotidien :

Ingrédients :

  • 1 tasse de farine de maïs blanc
  • Fromage frais râpé
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 cuillère à soupe de beurre fondu

Mélanger les ingrédients et disposer l’ensemble en forme de petit volcan. Au centre, ajouter lentement de l’eau chaude (pas plus d’une tasse) et malaxer jusqu’à former une pâte compacte qui permette de former les arepas. Laisser reposer la pâte quelques minutes, puis réaliser chaque arepa en aplatissant et arrondissant une portion de pâte sur une superficie plane en plastique. Les arepas sont cuites dans une poêle ou sur un gril avec un peu de beurre jusqu’à ce qu’elles soient dorées de chaque côté et cuites à l’intérieur.

Traducteur : Florian Karoubi


VERSIÓN ESPAÑOLA

La arepa: un acompañamiento indispensable en el norte de Suramérica

La arepa, de forma redonda y plana a base de harina de maíz, es un acompañamiento diario de las comidas en Venezuela y Colombia. Sus orígenes se remontan a las tribus indígenas de Suramérica y se presenta en un sinnúmero de recetas de acuerdo a la región y a la comida que acompaña. En la actualidad es considerada un icono cultural compartido por ambas naciones.

Trasfondo Cultural:

Las arepas tienen su origen en las costumbres alimenticias de las tribus que poblaban el norte de Suramérica, especialmente el actual territorio de Venezuela. Su receta proviene de los Timoto-Cuicas, un pueblo amerindio de los Andes venezolanos. En su lengua extinta, la palabra “erepa” significaba “pan de maíz”. De esta forma las arepas son comparables a las tortillas de maíz mexicanas, aunque su uso como acompañamiento es diferente, más similar al de un trozo de pan que al de un crêpe. Gracias a su practicidad como fuente de carbohidratos, la receta de las arepas fue rápidamente adoptada y adaptada por los colonizadores españoles y difundida por todo el territorio del antiguo Virreinato de Nueva Granada. Los indígenas Arhuacos y Caribes consumían casabe, una receta similar preparada con harina de yuca, lo cual ha dado origen a variaciones como la arepa de yuca.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Arepa de trigo

Forma de consumo:

Actualmente la arepa es un acompañamiento diario y sobreentendido para un sinnúmero de platos típicos en Colombia y Venezuela. Además de servir como base para comidas rápidas, muchos la conciben como un elemento indispensable en cualquier desayuno. La preparación de la masa y su cocción (asado sobre una plancha caliente con o sin mantequilla) suelen realizarse justo antes de su consumo. El sabor, aspecto y forma de consumo de la arepa depende del tipo de maíz utilizado en su elaboración, del tamaño y eventualmente del tipo de queso adicionado, o aún de la forma de adicionar el queso, sea mezclado en la masa o como relleno. Por ejemplo, en un desayuno andino típico suelen servirse arepas de maíz blanco de 10 a 13 cm de diámetro y aprox. 1 cm de grosor que contienen queso fresco en su masa, las cuales acompañan una bebida a base de chocolate. Por el contrario en la costa colombiana se desayuna con arepa de huevo, una arepa frita con una delgada capa de maíz amarillo que contiene un huevo frito (el huevo se fríe adentro de la arepa).

Arepa au fromage
Arepa de queso

Muchas regiones tienen su propio tipo de arepa, utilizado como snack entre comidas o como una cena ligera acompañando una bebida caliente. Por ejemplo, en el Departamento de Boyacá existe la arepa boyacense, una arepa dulce de unos 8 cm de diámetro y 2 cm de grosor cuya masa contiene harina de maíz amarillo, harina de trigo, queso campesino y azúcar. En el Departamento de Santander existe la arepa santandereana, de un tamaño y color similar al de la arepa boyacense, pero salada, dado que en lugar de queso y azúcar contiene tocino molido en su masa. En el Departamento de Antioquia existe la arepa paisa, una arepa muy delgada de unos 5 cm de diámetro hecha casi exclusivamente de harina de maíz blanco, con un gusto muy simple que contrasta con el sabor fuerte de las comidas que acompaña, como chorizo o fríjoles. En el interior de Colombia se consume la arepa de choclo, elaborada con un tipo de maíz amarillo llamado choclo o elote y agregando a la masa leche, queso rallado y azúcar. Estas últimas son arepas relativamente grandes (de más de 15 cm de diámetro), se sofríen en mucha mantequilla y se sirven rellenas con una tajada de queso blanco fresco, por lo cual constituyen un plato en sí mismo.

Arepas_de_maíz_pilao'
Arepa de choclo

En Venezuela se ha extendido mucho el consumo de las arepas rellenas como una comida rápida comparable al Döner Kebap turco-alemán. Estas arepas, de masa blanca y gusto simple, son sin embargo grandes, gruesas y resistentes, por lo cual se pueden abrir igual que un pan árabe y rellenar con preparaciones de carne o pollo en salsa, con queso y granos de maíz o incluso con preparaciones de verduras, de acuerdo a la creatividad de sus creadores y consumidores.

Receta de la arepa de desayuno:

A continuación se presenta una receta auténtica de Colombia para las arepas medianas utilizadas en el desayuno diario:

Ingredientes:

  • 1 Taza de harina de maíz blanco
  • Queso fresco rallado
  • 1 Pizca de sal
  • 1 Cucharadita de azúcar
  • 1 Cucharada de mantequilla fundida

Los ingredientes se mezclan y se disponen como un pequeño volcán. En el centro se agrega lentamente agua caliente (no más de 1 taza) y se amasa, hasta formar una masa compacta que permita formar las arepas. La masa se deja reposar unos minutos, luego se forma cada arepa aplanando y redondeando una porción de masa contra una superficie plástica plana. Las arepas se asan sobre una plancha o parrilla con un poco de mantequilla hasta quedar doradas a cada lado y cocidas en su interior.

Autor: José David Montoya


Referencias:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s