L’arepa

VERSIÓN ESPAÑOLA AQUI

L’Arepa : Un accompagnement indispensable dans le nord de l’Amérique du Sud

L’Arepa, de forme ronde et plane à base de farine de maïs, accompagne les plats quotidiens en Colombie et au Venezuela. Ses origines remontent aux tribus indigènes originaires de l’Amérique du Sud et elle se présente sous forme d’innombrables recettes selon les régions et la nourriture qu’elle accompagne. Actuellement, l’arepa est considérée comme une icône culturelle partagée par ces nations.

Le contexte culturel :

Les arepas tirent leurs origines dans les coutumes alimentaires des tribus qui peuplaient le nord de l’Amérique du Sud, spécifiquement le territoire de l’actuel Venezuela. Sa recette provient des Timoto-Cuicas, un peuple amérindien des Andes vénézuéliennes. Dans leur langue, actuellement éteinte, erepa signifiait « pain de maïs ». Par sa forme, l’arepa est comparable à la tortilla de maïs mexicaine, bien que son utilisation en tant qu’accompagnement soit différente, plus similaire à celle d’un morceau de pain qu’à celle d’une crêpe. Grâce à sa forte teneur en glucides, la recette d’arepas fut rapidement adoptée et adaptée par les colonisateurs espagnols et diffusée sur tout le territoire de l’ancien Vice-Royaume de Nouvelle Grenade. Les indigènes Arhuacos et Caraïbes consommaient de la cassave, une recette similaire à base de farine de manioc, laquelle a donné naissance à des variantes comme l’arepa de manioc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Arepa de blé

Forme de consommation :

De nos jours, l’arepa est un accompagnement utilisé quotidiennement pour une multitude de plats typiques en Colombie et au Venezuela. En plus de servir de base pour des plats rapides, beaucoup la considèrent comme un élément indispensable à tous les repas. La préparation de la pâte et sa cuisson (grillée sur une plaque chauffante avec ou sans beurre) se réalisent traditionnellement juste avant sa consommation. Le goût, l’aspect et la façon de consommer l’arepa dépendent du type de maïs utilisé au cours de sa préparation, de la taille et éventuellement du type de fromage ajouté, ou même de la manière d’ajouter le fromage, soit mélangé à la pâte soit en la remplissant de fromage après conception. Par exemple, dans un petit déjeuner andin typique, on sert habituellement une arepa de maïs blanc de 10 à 13 cm de diamètre et approximativement 1 cm d’épaisseur qui contient du fromage frais de vache dans sa pâte, lesquelles accompagnent une boisson à base de chocolat. Au contraire, sur la côte colombienne, on déjeune d’une arepa d’œuf, une arepa frite avec une mince couche de maïs jaune qui contient un œuf frit (l’œuf est frit à l’intérieur de l’arepa).

Arepa au fromage
Arepa au fromage

De nombreuses régions ont leur propre type d’arepa, utilisé comme un goûter ou comme un dîner léger accompagnant une boisson chaude. Par exemple, dans le département de Boyaca, il existe l’arepa boyacense, une arepa sucrée de 8 cm de diamètre et 2 cm d’épaisseur, dont la pâte contient de la farine de maïs jaune, de la farine de blé, du fromage paysan et du sucre. Dans le département de Santander se trouve l’arepa santandereana, de taille et de couleur similaire à l’arepa boyacense, mais salée, étant donné qu’à la place du fromage et du sucre, elle contient du lard haché dans sa pâte. Dans le département d’Antioquia, il existe l’arepa paisa (locale), cette arepa très fine de 5 cm de diamètre faite quasiment exclusivement de maïs blanc, avec un goût très simple qui contraste avec la forte saveur de la nourriture qu’elle accompagne, comme le chorizo ou les haricots rouges. Au centre de la Colombie, on consomme l’arepa de choclo, élaborée avec un type de maïs jaune appelé choclo ou elote et en ajoutant à la pâte du lait, du fromage râpé et du sucre. Ces dernières sont des arepas relativement grandes (de plus de 15 cm de diamètre), elles sont frites dans beaucoup de beurre et se servent farcies d’une tranche de fromage blanc, ce qui constitue un plat en soi.

Arepas_de_maíz_pilao'
Arepa de choclo

Au Venezuela s’est beaucoup développée la consommation d’arepas farcies et mangées comme nourriture rapide telle que le Kebab turco-allemand. Ces arepas, de pâte blanche et au goût simple, sont pour autant, grandes, épaisses et résistantes, et peuvent donc s’ouvrir comme un pain arabe et être remplies d’une préparation de viande de bœuf ou de poulet en sauce, avec du fromage et des grains de maïs ou aussi avec des préparations de légumes, en adéquation avec la créativité de ses cuisiniers et consommateurs.

Recette de l’arepa du petit déjeuner :

Ci-dessous, vous trouverez une recette authentique d’arepa colombienne pour une arepa moyenne utilisée pour le petit déjeuner quotidien :

Ingrédients :

  • 1 tasse de farine de maïs blanc
  • Fromage frais râpé
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 cuillère à soupe de beurre fondu

Mélanger les ingrédients et disposer l’ensemble en forme de petit volcan. Au centre, ajouter lentement de l’eau chaude (pas plus d’une tasse) et malaxer jusqu’à former une pâte compacte qui permette de former les arepas. Laisser reposer la pâte quelques minutes, puis réaliser chaque arepa en aplatissant et arrondissant une portion de pâte sur une superficie plane en plastique. Les arepas sont cuites dans une poêle ou sur un gril avec un peu de beurre jusqu’à ce qu’elles soient dorées de chaque côté et cuites à l’intérieur.

Auteur : José David Montoya

Traducteur : Florian Karoubi


Pour aller plus loin :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s